Activités du Spéléo-Club de Chablis

Quelques activités, parmi tant d'autres, du Spéléo-Club de Chablis.
Pour être informé en temps réel de la publication de nouveaux articles, utilisez notre fil RSS !

Carrières souterraines

Article publié par B. BOUCHARD le dimanche 13 juin 2021.

miniatureZoom

Journée carrière souterraine. Cela tombe bien, il fait bien chaud et un peu de fraicheur sera bienvenue.
Nous nous retrouvons sur le parking d'une grande surface, à l'entrée de Sens : Jérôme avec son fils Mathias, Mélanie sans son petit Naël, ni Paul qui ne s'appelle pas Paul, Pascal et Christine, Geoffrey, Fredy et moi. Jérôme a pris un minibus, ce qui permet de nous retrouver tous les 8, ensemble, durant le trajet.
Direction Paron, où Jérôme nous conduit dans un petit chemin, puis à travers une friche pour arriver au pied de belles falaises où s'ouvrent des carrières. Bien cachées, elles ont l'avantage de ne pas être fréquentées. On y découvre de nombreuses inscriptions de carriers, datant de la seconde moitié du XIXe siècle et quelques sculptures. Au dehors, en montant sur un palier, on découvre une magnifique vue de Sens.
Retour au mini-bus et départ pour Saint-Martin-sur-Oreuse pour les carrières de La Borde. Celles-ci sont plus connues car indiquées sur les cartes IGN. Toutefois, perdues dans un bosquet, elles restent également peu fréquentées. Les hauteurs de voûtes y sont impressionnantes. Dans le fond, une sorte d'escalier permet d'atteindre un recoin perché qui a été utilisé comme squat. On y trouve des bougies, des mousses qui ont servi de matelas, un lustre accroché au plafond, des sculptures, un vieux babyfoot qui a été brulé, etc.
Retour au minibus, puis à Sens, il faut rentrer, car Geoffrey prend son service à 19h00. Mélanie repart retrouver son petit Naël, Jérôme et Mathias remonte sur Vinneuf.
A la maison, nous ne sommes plus que 4. Pour finir la soirée, barbecue improvisé, champagne et bordeaux.
Belle journée.

haut de page

Initiation grotte du Perthuis

Article publié par B. BOUCHARD le lundi 07 juin 2021.

miniatureZoom

Découverte et initiation au Perthuis. Nous montons dans un terrain humide mais sans la pluie du matin. On se méfie des blaireaux : nous avons nos pelles au cas où le trou soit à nouveau obstrué. Et c'est le cas. Nous grattons durant une heure avant de décider de laisser tomber : soit on ne creuse pas au bon endroit, soit non seulement les blaireaux on un peu reboucher les boyaux, mais un plus un caillou semble avoir glissé du plafond.
Nous redescendons et nous nous rabattons sur le plan B : la Rippe. Comme d'habitude, la balade est facile et sympa, avec ces concrétions, ses fossiles et ses petites bêtes et ossements.
Dehors, il ne pleut toujours pas et quelques ânes viennent nous dire bonjour.
Prochaine étape : des carrières souterraines du sénonais.

haut de page

Grotte des Fées à Marmeaux

Article publié par B. BOUCHARD le lundi 24 mai 2021.

miniatureZoom

Petite balade pour profiter d'une journée de répit avant le retour de la pluie. La grotte des Fées sur la commune de Marmeaux est une petite cavité qui s'ouvre dans des falaises dont on suit le pied sur plus de 1500 m.
Une cheminée abrite quelques chauves-souris.
L'endroit (Marmeaux, Thisy, Blacy, etc.) offre de sympathiques paysages.

haut de page

Initiation au Mont Friloux

Article publié par B. BOUCHARD le dimanche 13 juin 2021.

miniatureZoom

Promenade à la grotte du Mont Friloux, pour faire découvrir la cavité à Gaëtan, Jérôme (nouvel inscrit) et Geoffrey (inscrit depuis 6 mois).
Contrairement à notre dernière visite, nous retrouvons l'accès très rapidement, grâce à un ballon crevé dans les arbres, faisant repère. Heureusement, car la grille couverte de feuille ne se distingue pas au premier coup d'œil. Nous commençons à descendre, et là, comme la dernière fois, des blocs sont tombés et obstrue la suite. Les cailloux sont plus gros et il nous faut les manipuler avec précaution pour qu'ils ne descendent pas plus bas. Avantage : cela a bien dégagé le plafond, et ce passage toujours un peu casse-pied au retour, sera beaucoup plus facile à franchir.
Nous voilà donc parti tous les 6 dans le dédale de galeries étroites où il faut se contorsionner si l'on veut atteindre la zone la plus éloignée de l'entrée. Nous avons la topo avec nous, et nous la regardons de temps à autre, car il y a toujours quelques zones où l'on hésite à se faufiler tellement cela parait étroit. Finalement, tout le monde suit bien et cette visite change un peu les habitudes de nos novices, plus habitués à parcourir les catacombes ou des carrières souterraines que des boyaux ou fissures étroites.
Pour ceux qui connaissent bien le trou, la partie finale est toujours aussi sympa à découvrir. Pour ceux qui la parcourent pour la première fois, ce n'est peut-être pas forcément la même vision des choses. Cela dit, l'ambiance est sympa, tout le monde est content de cette visite souterraine. Nous ressortons au bout de 2h15 dans un pré couvert de boutons d'or et il faut beau.
Chouette journée.
Pour la suite, dans 15 jours, ce sera une petite visite avec une petite verticale, et plus tard, certainement, quelques balades dans des carrières souterraines du nord du département.

haut de page