Activités du Spéléo-Club de Chablis

Quelques activités, parmi tant d'autres, du Spéléo-Club de Chablis.
Pour être informé en temps réel de la publication de nouveaux articles, utilisez notre fil RSS !

CAMP DE NOEL DANS LES CAUSSES

Article publié par B. BOUCHARD le mardi 12 janvier 2021.

miniatureZoom

Camp de Noël 2020 Peyreleau (12)
(Gorge de la Jonte, entre Causse Noir et Causse Méjean)


Dates : du samedi 26 décembre 2020 (trajet aller) au samedi 2 janvier 2021 (trajet
retour).


Gîte : nous sommes retournés au gîte des Rochers à Peyreleau (https://www.gitesdes-
rochers.fr/) où nous étions allés l'année dernière. Propriétaire : M Gabriac (05 65
62 27 95 ou 06 77 05 40 62). Gîte confortable d'un très bon rapport qualité prix avec garage pour le matériel et chaufferie pour sécher les combis. Très bien placé géographiquement avec les cavités du Causse Noir et du Causse Méjean à proximité immédiate. Lavage du matériel dans la Jonte au camping du Rozier.

Météo : neige sur les Causses avec des températures de 0 à -4°, temps maussade en vallée avec des températures légèrement positives. Cette météo ne nous a pas empêché de faire les sorties escomptées.

Déroulement :Le camp n'a pas connu de temps mort avec une cavité tous les jours, sauf le mercredi 30 où nous sommes « reposés » avec la via ferrata de Liaucous (parcours ED pour certains !).

En nous levant tous les jours à 7 heures, nous avons réussi à ne pas nous décaler dans le temps et à pratiquement respecter le couvre-feu de 20 heures. C'est la 1ère fois que je vois ça à un camp de Noël.
Pourtant les cavités, mis à part la Barelle, étaient loin d'être anodines. L'équipe s'est révélée au point physiquement et techniquement.

Toutes les cavités effectuées, (toutes des classiques du coin) : Hures, Barelle, Banicous sur le Méjean et Patates sur le Causse Noir, sont esthétiques, voire
superbes, et présentent un intérêt spéléologique certain.

Programme réalisé :
Dimanche 27 décembre : Hures, objectif atteint : balade dans la rivière à -205 m.
TPST 8 h.

Lundi 28 décembre : la Barelle, objectif atteint : le fond à -88 m (le passage bas qui
permettait d'accéder au réseau horizontal du fond est obstrué). TPST 3,5 h.

Mardi 29 décembre : Banicous, objectif atteint : quasi-fond à - 330 m (R6 + R5 du
fond, étroits et très arrosés non descendus). TPST 11 h.

Mercredi 30 décembre : via ferrata de Liaucous
Ambiance hivernale à la Barelle (Causse
Méjean)
Coucher de soleil sur la via ferrata de Liaucous

Jeudi 31 décembre : Patates, objectif atteint : le lac à -255 m (voir photo). On décide
de ne pas déséquiper pour revenir le lendemain et aller explorer le réseau amont.
TPST 8 h.

Vendredi 1er janvier : Patates. Dans le réseau amont, on équipe les 2 très grandes
vires. Mais, faute de temps, on ne descend pas les P12 + P10 qui nous auraient
permis de prendre pied dans la rivière. En effet, le lendemain, il faut libérer le gîte
pour 11 h. TPST 7 h 15.

Samedi 2 janvier :
Nettoyage du gîte, nettoyage du matériel dans la Jonte et retour.
2 belles sorties le 31/12 et le 01/01, c'est du jamais vu. Il faut dire que le contexte
sanitaire et le nombre modique de participants (6) ne se prêtaient pas beaucoup à faire la fête. Ce sont là les seuls regrets de ce camp. Pour le reste, tout, notamment la spéléo et la nourriture (merci Florian), a été très bien.

haut de page